DÉCOUVREZ NOS KIMONOS ET ACCESSOIRES POUR LA MAISON !

Offre de bienvenue : en ce moment, 10€ de remise pour votre premier achat sur tous nos kimonos !

Résolument traditionnel, le kimono traverse les époques et laisse entrevoir un style, une histoire, une personnalité. Revisité à la française et fabriqué localement, il est à adopter pour la maison ou pour chiller. Mais d’où vient le kimono ? A quel usage était-il destiné ? Poursuivons la lecture ! (en bas de page)



Le mot kimono peut se traduire littéralement par « chose que l’on porte sur soi ».

De nos jours, le kimono est l’habit traditionnel japonais, mais autrefois, il désignait les habits de tous les jours. Cet habit est composé d’une robe japonaise traditionnelle, en forme de T, et est porté principalement pour les grandes occasions.

L’origine du kimono remonte au VIIe siècle, appelé kosode à l’époque, lorsque le Japon était sous influence chinoise. Ce vêtement était donc plus considéré comme sous-vêtement, que l’on associait à un pantalon ou une jupe. Au VIIe, les rangs sociaux étaient bien distingués, et cela se traduisant notamment par le code vestimentaire.

C’est à partir de la période Heian que le Japon s’éloigne un peu du style chinois, et cela laisse place à un sens esthétique, à un raffinement et une harmonie des parures. À cette époque le kosode désigne donc les vêtements aux manches étroites, tandis que l’osode désigne le vêtement aux manches longues. L’habit se différencie pour homme et femme, ce qui contribue à l’évolution du kosode, initialement de couleur unie et teint. Les Japonais commencent également à porter ce vêtement de plus en plus à l’extérieur.

Le terme kimono n’apparaît qu’au XIIIe siècle, comme on a pu le lire dans des rapports de missionnaires portugais, et qu’on suppose être un synonyme de kosode. À partir de la période Edo, les manches sont plus longues, et le obi est devenu la forme la plus courante parmi les styles. Depuis, le kimono de base a peu évolué, tant pour les femmes que pour les hommes. Ce vêtement est considéré comme un objet de luxe, fait à partir de matière noble. Pour certains kimonos, ce sont presque des œuvres d’art.

Aujourd’hui, les Japonais portent des vêtements occidentaux dans leur vie de tous les jours. Cependant, la tradition du kimono reste bien ancrée dans la culture japonaise. Son prix est particulièrement onéreux si vous souhaitez l’acheter neuf. Lors des grandes occasions, nombreux sont les Japonais qui louent cet habit. C’est à Paris que L’Atelier KIMÖNE ouvre ses portes avec une première collection et propose une revisite du kimono, simplifié, unique et élégant, à adopter pour l’heure du thé.

Autre option : Prenez RDV pour déguster un thé japonais et découvrir nos kimonos au showroom-appartement au 11 Place Adolphe Chérioux, Paris 15, au pied du métro Vaugirard (contact@atelierkimone.com)

@laroutedujapon.com